Aller au contenu

Sécurité, données personnelles. Free Mobile a reçu une amende de 300 000 €

CNIL vient d’indiquer une amende de 300 000 euros contre Free Mobile. En interrogeant plusieurs infractions dans les règles générales de protection des données (RGPD) ainsi que des lacunes sur la sécurité des comptes clients.

La Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) vient de prononcer une sanction contre Free après plus de deux ans d’enquête. La CNIL avait été saisie à 19 reprises en 2019. Le leitmotiv ? Le droit des clients à accéder, modifier, et s’opposer au traitement de leurs données personnelles n’a pas toujours été respecté.

“Entre le mois de décembre 2018 et le mois de novembre 2019, la Commission nationale de l’informatique et des libertés […] a été saisie de 19 plaintes à l’encontre de la société Free Mobile. Les plaignants faisaient notamment état des difficultés rencontrées dans l’exercice de leurs droits d’accès ou d’opposition à recevoir des messages de prospection commerciale”, explique la CNIL dans un communiqué de presse. SUITE

Étiquettes:

Laisser un commentaire